Polémitterrand.

Publié le par Max B

Drôle d'affaire, complexe, dégueulasse sur plusieurs points, néanmoins on doit y passer. Alors allons y.

« J’ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j’ai lu ce qu’on a pu écrire sur le commerce des garçons d’ici .[...] Je sais ce qu’il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n’en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m’empêche pas d’y retourner. Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […]

On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas. »


Commençons par le coeur de l'affaire. Monsieur Mitterrand a apparemment écrit un bon livre, selon la critique. Je ne l'ai pas lu. Je ne méprise pas F. Mitterrand, je n'ai même rien contre lui. Je trouve que le personnage s'inscrit tout à fait dans une sorte de tradition de dandyisme, comme l'écrit Maximilien sur son blog. Mais M. Mitterrand est aussi ministre de la République française, et donc représente notre pays. C'est pour cela que je pense que, dans ce contexte, ces écrits prennent un autre sens, bien plus dérangeant. Et c'est donc pour cela qu'à mon avis Frederic Mitterrand doit démissionner .
Est-il le seul qui devrait démissioner? Non, certains ministres du gouvernement Sarkozy sont bien plus immondes. La majorité des hommes et femmes politiques français, qui sont d'ailleurs des politiciens, le sont, immondes. Mais ce fait n'enlève rien au cas qui nous intéresse ici. Ceux qui passent au travers des mailles du filet aujourd'hui, on les aura plus tard. Espérons.


Deuxième partie de l'affaire, celle plus précisemment politique. Marine le Pen lache les chiens. Hammon et Montebourg suivent, puis d'autres. Est-ce que Marine le Pen a raison sur ce point précis? Je pense que oui. Y a t-il de la récupération politique en vue de foutre une claque au naingrois? Absolument.
Mais j'ai trouvé magnifique cette petite phrase, qu'on a pu entendre ou lire un peu partout: "cela ne vous dérange t-il pas que cette affaire ait été lancée par le FN/Marine le Pen?"
Cela ne vous dérange t-il pas de réspirer le même air que les pestiférés, les ordures, LA cible que nous clouons au poteau depuis plus de 20 ans, nous, les médias? Hein? Dites le que vous pensez comme les héritiers du NSDAP, les fascistes, les nazis! D'ailleurs saviez-vous qu'un jour Hitler a dit "bonjour"? Vous avez dit "bonjour"! Je vous ai entendu!

Ces gens qui ont reprochés à le Pen père ses sorties stupides sur les chambres à gaz (détail de l'histoire de la Seconde guerre mondiale) sont les mêmes qui amnistient F. Mitterrand. "Mais c'était il y a quatre ans/Mais c'était dans un livre/Mais, mais, mais...". Le Pen aurait écrit les mêmes phrases que Mitterrand, il serait déjà devant une cour de justice.

Donc comme d'habitude cette affaire nous rappelle qu'il n'est pas bon de hurler avec les loups, mais qu'il est tout aussi minable de bêler avec les moutons. Un peu d'aristocratie ne fait pas de mal par les temps qui courent.

Publié dans Politique

Commenter cet article

robespierre 09/10/2009 11:22


je dois être un peu japonais aussi alors ?


Max B 10/10/2009 09:27


Nous le sommes tous cher ami. Tous.