Moteur, action, rafle!

Publié le par Max B

J'aurais pu intituler ce petit billet d'humeur "Au Four", ça aurait assez bien résumé ce que je pense du talent des gens qui ont commis ce film. Le film c'est La Rafle, pour ceux qui suivent pas. Donc voilà, on m'a dit que le machin faisait pigner et que c'était très bien. J'espère qu'il n'y a pas là de causalité. En bon pas sympa que je suis, je répond alors subtilement: "c'est de la merde". Réponse immédiate et cinglante: "oui, métapavulefilm!". Vrai. Je citais la chronique de Libération qui disait entre autre ceci:
La Rafle n'est pas un bon film et il n'est pas vérité. Il construit une scène factice sur laquelle est rejoué un drame véridique, c'est différent.

Mais sinon j'aurais pû citer Les Cahiers du Cinéma ou Les Inrocks:

Rien n'est incarné, tout n'est qu'intention, ou maquillage.


(...) La Rafle embrasse tous les points de vue sans laisser d'autre épaisseur d'âme à quiconque que celle enclenchée par les violons.


Mais voilà, tapavulfilm! Et ben voilà je vais le voir le machin! J'aurais pu aller me marer devant le dernier Kitano, mais  j'avais rien à faire de ma soirée, et donc être virtuellement désagréable me semblait une option sympa. Au moins je me suis dit qu'en partant avec mes apprioris de gros connard de merde, je n'aurais que de bonnes surprises à attendre. Ca c'est l'avantage d'avoir le fonctionnement qui suit: Expect the rain, hope for the sun.

Et ben le film est pas si mauvais que ça, y'a des fois ou on ne voit pas Mélanie Laurent. Donc oui, confirmation n°1: la donzelle ne sait pas jouer et a à peu près à l'écran le charisme d'une moule lobotomisée. Et puis apparemment elle a une mauvaise influence sur Jean Réno qui dégage autant de vie qu'un vieux frigo Frigirex débranché. Et sans gamin coincé dedans.

(pause clope)

Les acteurs donc. Alors y'a un monsieur pour jouer Laval et un monsieur pour jouer Pétain. Et un monsieur pour jouer Himmler et un monsieur pour jouer Hitler. Ils sont bien tous méchant, sauf Pétain qu'à l'air de rien comprendre au film (l'a pas dû lire le scénar), et Hitler qu'est un peu gentil avec les enfants. Mais pas des juifs du coup. Donc il est pas trop gentil, et un poil en plastique. En parlant de poil, je pourais continuer sur les ficelles. Mais là elles sont tellement grosses qu'on dirait les cables porteurs du Golden Gate Bridge. Donc les gentils sont vraiment gentils et courageux, et les méchants sont vraiment méchants. Et lâches bien sur. Sinon c'est pas drôle. Je pense que ça aurait fait marer mon grand-père. Quand il a débarqué à juno beach en 44, la plupart des mecs de son régiment étaient des détenus de droit commun. Donc en gros les gentils, c'était des violeurs, voleurs, meurtriers, etc. Ca se trouve ils ont violé ta grand mère après l'avoir libérée. J'avais dit que j'étais méchant ce soir.

Et puis sinon on a le petit mioche super-gentil. Tu sais, celui qu'il y a maintenant dans presque tous les films et les épisodes de machine ange-gardien. Le môme est tellement gentil et innocent que tout le monde, ben il rigole. Ben moi secrètement j'espérais que ce soit le seul à être gazé. Et ben non, raté! Il est un des seuls à survivre! Et pourtant c'était bien parti, quand il demande à Mélanie Laurent/Mère la douleur de lui chanter la chanson du bain, tu te dis que ça annonce la chanson de la douche. Même pas! Bref insupportable. Mais il est rigolo parce qu'il est INNOCENT ET GENTIL! Ou l'inverse. Tu imprimes là? Donc le bout de chou permet de rigoler un peu entre deux déplacements de population. De chez toi au Vel' d'Hiv', du Vel' d'Hiv' au camp, et du camp à...bon ça on sait, à part Faurisson et Williamson. Alors résumé du film, accroches-toi, ça va aller vite: Ouin-ouin, Ha-Ha, Ouin-ouin, Ha-ha, Ouin-ouin, Ha-ha. Et Ouin-Ouin avec du Ha-ha. Alors si ça, ça fait un bon film, moi je suis Mao Tse Tung réincarné. Quoi que...

Et puis pour ceux qu'ont pas bien compris que tous ces gens sont bien gentils et courageux, la réalisatrice t'as collé des petits début d'amourettes, mais rien de bien méchant parce que la maîtresse elle doit pouvoir le montrer aux classes de CM2 le film. Alors un coït en pyjama/étoile jaune, ça ferait désordre. 

(pause clope)

Alors y'en a une que j'avais oublié, mais j'étais sûr que ça sortirait à un moment ou un autre. "lutter contre Hitler, c'est lutter contre l'Antéchrist". Ca me rappelle le bouzin qu'il y avait eu quand La Chute était sorti et que dans les médias ça pignait parce qu'on "avait humanisé Hitler". C'est vrai que moi qui pensais jusqu'au visionnage du-dit film qu'Adolph était un poulet zombie qui ne parlait qu'en éructant avec un vague accent autrichien, j'avais été surpris. Heureusement que La Rafle m'a fait reprendre mes esprits. Ouf! Maintenant que le méchant Hitler et ses méchants copains zombies-poulets sont morts, et ben on est tous entre gentils. Je ne vais pas essayer d'expliquer aux gens qui "pensent" ça que la Seconde Guerre mondiale ne s'est pas arrêtée mais s'est capillarisée. Le Rwanda c'était quoi? La Bosnie c'était quoi? Non, non, aucun lien, dormez tranquilles! Et puis y'a le tremblement de terre à Haïti au journal télé. On va pouvoir pigner un peu, et se dire qu'on est des gens biens. 

A part ça, on a tout le ramassis d'ordures subalternes de base, des petites putes de Darnand aux flics et gendarmes castrés. Et l'Allemand avec sa MG42 qui fait peur aux gentils.

Donc non, je n'ai pas aimé La Rafle. Et je ne pense pas que ce soit un bon film. Ca aurait fait un très bon téléfilm en première partie de soirée pour TF1 par contre. Si les naines blondes ne vous dérangent pas. Of course. Mais à la limite ça c'est pas bien grave. Des mauvais films, il en sort à la pelle chaque année.
Ce qui est plus génant c'est d'avoir instrumentalisé l'Histoire et l'événement pour en faire de l'entertainement pleurnicheur pour sorties ciné du week-end. Sur ce, bonne soirée, j'espère que vous êtes allé voter. Hin hin.

Mais j'aime bien finir en chanson, et vu que mon petit texte m'a rendu le sourire, je vais vous gratifier d'un morceau sympa. Rien à voir avec l'article, mais ça détend.

Publié dans Anti-art

Commenter cet article

robespierre 27/03/2010 21:11


Merci d'être aller le voir à ma place !


Max B 30/03/2010 00:06


C'est gratuit, mais je pense que personne ne peut rien "faire" à notre place. If you see what I mean.